Zed Yun Pavarotti

Retails. — Sndcld. — Fb.InstaPressPress

[n.m], Peut se dire d’un gros camion qui carbure. (syn. mauvais clown, clé anglaise)
Lorsque l’on tape le nom civil du rappeur
sur Google, on tombe dans les premiers résultats sur une page intitulée « Salopette Réfléchissante et Mineur de Charbon », approchant d’un certain angle le personnage physique : l’enfant d’ouvrier brillant, la lumière dans l’absurde carbonique.
Sur scène, l’attitude d’un gorille mondain
au regard puissant, à la maladresse raffinée. À l’aise comme une main de céramique dans un gant de glaçure.
Zed Yun Pavarotti, une musique.
De l’opéra autotuné, du rap de chambre,
de chambre d’hôtel en désordre après la visite de Keith Richards et concert de groupies.
Jeune et borné, auteur de paroles cinglantes
à l’interprétation adroite et nécessaire, la voix d’un nez cassé fatigué par le sérieux,
d’un borderline maîtrisé, produit à merveille, pour danser, pour pleurer, pour mourir en somme.

 

ShareTw.Fb.Pin.
...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!