UCYLL & RYO

Facebook – Instagram

 

 

Ucyll & Ryo est un duo de rookies ambitieux originaire du 93 et du dix-huitième arrondissement de Paris. Présents sur Youtube depuis 2018, ils ont déjà produit un EP intitulé Chroma. Signés sur le label Jeune à Jamais (Wit., Zuukou Mayzie 667…) et plébiscité par les plateformes de streaming, notamment par Spotify, le duo s’apprête à dévoiler leur nouvel EP « Amour Hôtel ».

Ucyll & Ryo font partie d’une nouvelle vague musicale dans le rap français : digitale, futuriste et autoproduite. Si Chroma était composé d’une sélection de morceaux créés sur une période de trois ans, le groupe s’applique dans ce second projet, « Amour Hôtel », à développer une cohérence musicale unique, tout en proposant une grande exigence dans le choix des productions. Ces compositions sont principalement composées par Ucyll lui-même, mais aussi par Ryo. Autre nouveauté, la présence du cryptique NxxxxxS avec lequel ils collaborent sur le premier single du projet, Ce soir.

Leurs influences sont variées : du très maitrisé cloud rap de « Nike Air » à des bangers comme «318 », en passant par des sonorités funk comme dans l’interlude « Parle de moi », les artistes s’attachent à fusionner leurs paroles mélancoliques, leurs voix planantes et autotunées (proches d’artistes comme PNL ou Hamza), sur des productions pointues inspirées du rap américain.

L’EP « Amour Hôtel », c’est aussi l’expérience d’un long voyage pour Ucyll & Ryo. En effet, toutes les maquettes ont été enregistrées au Japon, pays d’origine de Ryo, à la fin de l’année 2019. L’influence se ressent notamment dans la direction artistique, à la fois rétrofuturiste, de l’EP et des clips. Ce nom s’inspire des « love hôtels » japonais : où l’on peut louer pour quelques heures des chambres avec son amant ou amante sans y être vu. Ces hôtels ont une place particulière dans l’imaginaire nippon, où la forte pression sociale incite les japonais à cacher leur vie sexuelle ou sentimentale.

Bien qu’influencé par la culture nipponne, le projet se caractérise par une écriture imagée empreinte de l’expérience de la nuit parisienne. Cette nuit où les deux artistes rencontrent l’amour sans lendemain et qu’ils décrivent avec une certaine amertume. Malgré leur jeune âge, le recul est saisissant : Ucyll & Ryo s’ajoutent à la liste des nouvelles voix exprimant l’absurdité d’un monde qu’ils ne comprennent pas. Chacun à leur manière, ils évoquent ainsi leur rapport aux autres, à leur art, mais aussi à la surconsommation émotionnelle et matérielle qui les torture. Leurs deux personnages sont souvent antagonistes, Ryo, dévoilant une sensibilité maquillée par son cynisme, et Ucyll, qui met en scène un personnage de meneur de groupe égocentrique cachant son mal-être.

Principale note lumineuse et référence omniprésente sur ce nouvel EP : le duo multiplie les shout-out à leur collectif et fratrie, Taxi Records. En effet, Ucyll & Ryo représentent la façade d’une équipe composée d’une dizaine d’artistes et collaborateurs étroitement liés et travaillant tous autour de projets communs. On retrouve sur le projet Baron Pigeard et Lenoir, des auteurs et compositeurs du crew, ainsi que Simon Stewart à la réalisation de la pochette et de deux clips. En outre, cet aspect communautaire n’est pas sans rappeler le collectif précurseur montpelliérain TBMA (Laylow, Wit., Osman), dont le duo confiait s’inspirer dans une interview réalisée chez Rinse France en février 2020.

 

...

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!